Le lycée Claude de France dans les pages d’une BD


Xavier Crespo vient de faire paraître un premier tome d’une série de bandes dessinées appelée Cohabitation. Tout au long des 190 pages couleurs de l’histoire, le héros amène le lecteur dans une aventure palpitante où science-fiction, humour et développement personnel s’entremêlent. Le site du lycée Claude-de-France y apparaît dans plusieurs pages.

Anciens et nouveaux élèves pourront reconnaître sur plusieurs pages, les différentes parties du lycée Claude-de-France fréquenté par Thomas, le personnage principal de la bande dessinée de Xavier Crespo qui était lycéen à Romorantin dans la seconde partie des années 90.

Thomas, adolescent comme les autres, va vivre des aventures extraordinaires et accomplir des choses fabuleuses sans être un surhomme mais en expérimentant le doute et la peur. Il se servira de chacune des situations incroyables dans lesquelles il va se retrouver pour mûrir, grandir et trouver la force en lui de se dépasser, ceci dans l’humour et la bonne humeur s’il vous plaît ! 

Xavier Crespo a abordé de façon constructive le mal-être intérieur, l’écoute de soi ou bien encore la tolérance et le respect. Ces thèmes, qui sont mis en scène avec des personnages hauts en couleur et attachants, sont autant d’opportunités de réflexion pour le lecteur et ce, dès l’âge de 10 ans.

Xavier Crespo avait en tête l’histoire de sa Bande Dessinée Cohabitation depuis de nombreuses années. Il se rappelle même tracer les premiers traits de ses personnages à l’époque où il était au Lycée Claude-de-France de Romorantin. Malgré un réel penchant artistique et la création de sa bande dessinée, Xavier Crespo a mis de côté ce projet et a travaillé de nombreuses années pour le plus grand éditeur de jeux vidéo en France, puis s’est expatrié au Canada pour évoluer dans sa carrière. 

En 2020, il s’associe à MX Éditions. Le 20 mars, ils lancent ensemble ce premier ouvrage sur le site de financement participatif Ulule. L’accueil y est excellent puisque l’objectif de vente prévu pour un mois a en effet été atteint en moins de 48 heures. Les chiffres à ce jour montrent que la BD a été commandée en France, en Espagne, au Canada et aux États-Unis. Le clin d’œil au Lycée Claude-de-France est international !

La campagne de commande sur Ulule est limitée dans le temps. Les exemplaires y sont disponibles à la vente jusqu’au 22 avril.


Questions à l’auteur

La Renaissance du 41 : quelles matières préfériez-vous et quel type de bac avez-vous passé ?

Xavier Crespo : J’ai eu mon Bac S spécialité Maths en 1997. Dès la seconde, les matières que je préférais étaient les mathématiques et l’éducation physique.

LR41 : Quels souvenirs ou anecdotes en gardez-vous ?

XC : Ma scolarité au Lycée Claude-de-France était une excellente période de ma vie. Je n’en garde que de bons souvenirs. L’un d’eux fut le spectacle de Noël auquel j’ai participé en terminale, en dansant en solo sur une chanson de Mickaël Jackson. Et le plus important d’entre tous, la rencontre avec celle qui est ma femme aujourd’hui.

LR41 : Quels souvenirs gardez-vous de Romorantin ?

XC : Romorantin est une ville dans laquelle j’ai aimé vivre. Adolescent, la Fête du Cinéma et la Plisson étaient deux moments que j’attendais particulièrement. Côté loisirs, les possibilités étaient nombreuses. J’ai donc eu la chance d’y pratiquer la danse et le karaté avec des personnes formidables et passionnées.

LR41 : Quelles bandes dessinées lisiez-vous durant votre enfance-adolescence ?

XC : Durant mon enfance, je lisais beaucoup de bandes dessinées (Astérix, Lucky Luke, Tintin) et de comics (X-Men). À l’adolescence, j’ai découvert les mangas (Video girl Aï, Gunnm) et ce fut une révélation ! J’ai découvert une façon de raconter les histoires qui m’a inspiré et qui m’a donné envie de créer mes propres aventures. Les prémices de Cohabitation sont nées ainsi.

LR41 : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes ayant un rêve en tête qui pourrait leur paraître hors de portée ?

XC : D’abord, je leur conseillerai d’oser se rapprocher de personnes ayant déjà réalisé ce rêve. Leur retour d’expérience et leurs conseils sont très précieux. Je souhaiterais aussi leur dire que la persévérance est un atout. Car le chemin qui les mènera à ce rêve sera peut-être plus long que prévu. Mais toutes les étapes par lesquelles ils devront passer seront utiles, d’une façon ou d’une autre. Et pour finir, je leur rappellerai de ne pas oublier ce rêve malgré ce que pourraient en penser les autres. Vivons sans regrets !

Fabien TELLIER

 

Commande du tome 1 sur le site : https://fr.ulule.com/cohabitation

Bande annonce de la bande dessinée : https://www.youtube.com/watch?v=Km4BB2mlNAM


Source : La Renaissance du Loir et Cher du 9 Avril 2021